Un mariage à l’Eglise de Scientologie de Londres

Le premier couple uni officiellement dans une Eglise de Scientologie sans avoir besoin de passer devant Monsieur le Maire

Nous reproduisons ci-après un communiqué de l’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie d’Ile de France :

Communiqué de presse

Mariage à l'Eglise de Scientologie de Londres

Premier couple officiellement marié à l’Eglise de Scientologie de Londres

Après une bataille juridique de cinq ans, le premier mariage officiel par un ministre du culte scientologue a eu lieu dimanche 23 février dans la chapelle de l’Eglise de Londres.

Rayonnante dans sa robe blanche, la mariée, Louisa Hodkin, est sortie de l’Eglise au bras de son mari, Alessandro Calcioli. Agés tous deux de 25 ans, ils forment le premier couple uni officiellement dans une Eglise de Scientologie sans avoir besoin de passer devant Monsieur le Maire.

Interrogé par Skynews, Alessandro Calcioli a dit qu’il était « sur un nuage, si heureux que ce jour soit finalement arrivé. » (suite…)

Etat Français c/ Eglise de Scientologie

 Nous reproduisons ci-après un communiqué de l’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie-Celebrity Centre :

Condamnation de l’Etat Français dans une affaire contre l’Eglise de Scientologie

 

condamnation de l'Etat français dans une affaire contre l'Eglise de ScientologieL’Etat Français vient d’être condamné par le Tribunal de Grande Instance de Paris à verser plus de 40 000 euros à quatre scientologues, à l’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie-Celebrity Centre et à la librairie SEL qui commercialise les ouvrages de Scientologie en France, pour déni de justice dans une affaire pour laquelle ces personnes physiques et morales ont été condamnées par une décision de la Cour de Cassation du 16 octobre 2013.

Pour le porte-parole de l’Eglise de Scientologie en France, le Révérend Eric Roux, (suite…)

Une religion en Grande Bretagne

La Cour Suprême du Royaume-Uni rend une décision historique concernant la religion de Scientologie

Eglise de Scientologie de Londres

L’’Eglise de Scientologie Internationale a le plaisir d’’annoncer que la Cour Suprême du Royaume-Uni a rendu une décision historique en reconnaissant à la chapelle de notre Eglise de Scientologie de Londres le statut de lieu de culte selon la loi anglaise.

Nous sommes très heureux pour notre Eglise de Londres et pour l’’heureux couple qui a soumis cette demande à la justice.

Nous nous réjouissons que tous les Scientologues britanniques puissent maintenant célébrer leur mariage avec leur famille et leurs amis au cours d’’une cérémonie religieuse célébrée à la chapelle de l’’Eglise de Londres, cérémonie qui a valeur légale. (suite…)

Une religion d’utilité publique

La Cour des comptes d'Amsterdam reconnaît l'Eglise de Scientologie  en tant que religion d'utilité publiqueQuoi de mieux pour éclaircir les nuages sombres d’une inquisition judiciaire « en bande organisée » que de publier cette nouvelle rafraîchissante venant de Hollande, une grande démocratie pas si éloignée de la France.

Communiqué de presse de l’Eglise de Scientologie internationale

 

La Cour des comptes d’Amsterdam

reconnaît l’Eglise de Scientologie

en tant que religion d’utilité publique

Amsterdam – L’Église de Scientologie et ses fidèles aux Pays-Bas ont remporté une victoire majeure devant la Cour des comptes d’Amsterdam qui a confirmé aujourd’hui (17 octobre 2013) en appel que l’Église de Scientologie d’Amsterdam est administrée exclusivement dans l’intérêt public et que ses activités sont de nature religieuse et idéologique et par conséquent exonérées d’impôts.

L’année dernière, la cour d’Haarlem a affirmé que les services fournis par l’Église à ses fidèles (conseil pastoral et enseignement) sont de nature religieuse. Aujourd’hui, la Cour a statué que l’Église de Scientologie doit être traitée de la même façon que d’autres organisations religieuses au titre de la loi. La Cour a déterminé que l’Église de Scientologie est une institution d’utilité publique car ses activités sont de nature exclusivement religieuses. La Cour a également jugé que la finalité et les objectifs de la participation aux services religieux de Scientologie n’étaient pas différents de la finalité et des objectifs de la participation aux services religieux d’autres institutions religieuses. (suite…)

La France critiquée pour sa « laïcité très agressive »

une laïcité agressiveDans son rapport annuel publié fin avril, la Commission américaine sur les libertés religieuses internationales critique pour la première fois la France pour sa « laïcité très agressive ».

Cette commission a été mise en place par le Congrès américain et le président américain.

Selon l’AFP, sa présidente, Katrina Lantos Swett, a déclaré au cours d’une conférence téléphonique : « Parfois, comme l’Europe de l’Ouest a un très bon bilan en matière de liberté religieuse, il est facile de négliger le fait qu’il existe des questions problématiques en ce qui concerne les vêtements religieux, certains rituels et certaines traditions religieuses […]. Dans certains pays une laïcité très agressive place les personnes religieuses dans des positions inconfortables et difficiles en ce qui concerne le plein exercice de leurs convictions et croyances. »

(suite…)

« Contribuables Associés » dénonce le financement public de l’’UNADFI

Des associations qui vivent largement et souvent uniquement de subventions publiques

« Contribuables Associés » dénonce le financement public de l’'UNADFILe numéro 11 des Dossiers du Contribuable, daté de février 2013, est entièrement consacré à la dénonciation du scandale des associations qui vivent largement et souvent uniquement de subventions publiques.

Deux pages du dossier sont consacrées au financement de l’’UNADFI. Comme l’’écrit fort justement l’’auteur de l’’article :

« Une association qui ‘marche’, peut se passer de subventions : les membres cotisent tant que l’’association leur paraît utile.

Mais à quoi sert l’’UNADFI ?, alors que de l’’aveu même de sa présidente, Catherine Picard (ancien député PS de l’’Eure), on ne peut définir ce qu’’est une secte : ‘Nous avons, en accord avec l’’ensemble des parlementaires qui travaillent sur le sujet, décidé de dire qu’’il ne faut pas définir. Parce que la définition du terme secte, qui, en France, n’’est pas défini juridiquement, permettrait aux mouvements sectaires de sortir du cadre juridique de la définitionAu regard de cette non-définition, toute association, tout groupe de pensée est une secte en puissance : la porte est ouverte à toutes les dérives. Y compris pour notre porte-monnaie. »

L’’article indique qu’’entre 1996 et 2006, 95,75% des ressources de l’’association provenaient de fonds publics. En 2006, moins de 3% des ressources provenaient des cotisations et donations des membres.

Avec un niveau aussi bas de cotisations, il est clair que peu de citoyens français se sentent vraiment concernés par les actions de l’’UNADFI !

« Previous Entries