Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/15/d197413316/htdocs/app197413327/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Détroit – La nouvelle Eglise de Scientologie au centre de la ville de « Motor City » aux États-Unis

Détroit – La nouvelle Eglise de Scientologie au centre de la ville de « Motor City » aux États-Unis

Dans la métropole du Midwest où l’amour de l’Amérique pour les voitures est né et où le son Motown a été créé, la nouvelle Eglise de Scientologie, présente dans la ville depuis 1963, a été inaugurée par un beau dimanche ensoleillé d’automne.

Plus de 2 000 personnes se sont rassemblées au coin de l’avenue Jefferson et de la rue Griswold dans le centre-ville dont des dirigeants de la région qui ont tous parlé de leurs longues expériences de travail avec des membres de l’Église de Scientologie.

Détroit – La nouvelle Eglise de Scientologie

M. Spreitzer, président de la table ronde sur la diversité et l’inclusion du Michigan, a déclaré que la nouvelle installation ajoutait au renouveau de la ville.

 

« Notre relation a débuté il y a 15 ans, lorsque nous avons créé le forum interconfessionnel du comté de Washtenaw. Et depuis, vous n’avez cessé d’être un joyau. Parce que vous êtes venus avec humilité et avec une conviction inspirante entendre ce que la communauté a à dire. C’est ce que vous avez fait dans les centres-villes d’Amérique et aujourd’hui c’est au centre-ville de Détroit … Alors, oui, vous inspirez déjà l’espoir ici, sur ce pilier de la ville. »

 

 

 

M. Roberts, directeur du programme de responsabilisation de la jeunesse Involved Dad, a expliqué comment le programme Un monde sans drogue avait eu une incidence sur son travail avec les jeunes de la région.

 

« J’ai commencé à faire des conférences dans des écoles et des maisons de transition pour des hommes sortant de prison. C’est après avoir rencontré l’un de vous que j’ai commencé avec La vérité sur la drogue. Maintenant, quand ces jeunes esprits voient les histoires vécues par d’autres personnes, c’est la combinaison qui permet de libérer leurs insécurités. Ils se sentent plus à l’aise et commencent à penser : ‘Je peux m’identifier et je me débats avec la drogue’. Vous voyez le déclic dans leur esprit et ils vous laissent entrer… Oui, nous nous enhardissons, nous nous engageons et nous émancipons les jeunes de Détroit. »

 

 

 

Mme Allison Folmar, une avocate pour les droits civiques active dans la protection des droits parentaux, a expliqué l’impact de la CCDH (Commission des citoyens pour les droits de l’Homme) sur la réduction des abus psychiatriques dans sa ville et dans son État

 

« J’aime penser à la CCDH comme une opération de sauvetage. Je l’ai déjà dit et je le répète sans cesse, c’est la CCDH à la rescousse. Ils sont le chien de garde de l’industrie psychiatrique et ce n’est pas mon opinion, c’est parole d’évangile. Ils ont les faits pour contrer les mensonges et ils nous ont armés de ces faits. Depuis le début, le CCDH a déclaré : ‘Nous sommes là pour vous aider’. Et à chaque affaire que j’ai plaidée pour libérer un enfant d’une incarcération psychiatrique, nous avons gagné. »

 

 

 

 

Mme Artina Hardman, membre de la chambre des représentants (à la retraite) du district 3 du Michigan.

 

« Tous les citoyens de ce pays devraient avoir un exemplaire du Chemin du bonheur. Je vous le dis, c’est indispensable. C’est un phare pour la vie. Oui, M. Hubbard a partagé sa sagesse avec nous. Et cette magnifique Eglise de Scientologie constitue maintenant un sanctuaire pour partager cette sagesse encore et encore. Ainsi, alors que nous nous réunissons tous aujourd’hui pour assister à cette grande inauguration, nous célébrons une nouvelle résurgence pour Détroit – la ville miracle ! »

 

 

 

Leave a Reply